Nos conseils petits budgets pour l’Islande en hiver

Comme vous le savez avec l’article précédent, c’est moi (Louise), qui ai préparé l’intégralité de notre voyage de 8 jours. Ça m’a pris un temps fou car l’Islande n’a pas la réputation d’être un pays “bon marché”. Alors voici mes modestes conseils qui peuvent peut-être vous intéresser si vous projetez de partir en Islande sans vous ruiner et sans pour autant lésiner sur la sécurité et la qualité de votre séjour !

La location du véhicule

Pour passer une semaine en plein hiver en Islande, j’ai opté pour la location de voiture. C’est d’ailleurs la première chose à laquelle je me suis attelée quand j’ai su que nous partions ! A titre d’information, je savais que j’allais être la seule à conduire et certaines de mes connaissances m’avaient donné le conseil le plus utile concernant cette location : faire affaire avec une agence islandaise plutôt qu’une française/internationale type Sixt ou Europcar. Par chance, je suis tombée sur NorthBound.is qui est un comparateur et m’a permis d’y voir plus clair très vite.

J’ai préféré louer un 4×4, évidemment équipé de pneus neiges, étant donné la saison et le climat capricieux de l’Islande. Cela nous a coûté 270€ pour 8 jours, avec l’agence Lava Car Rental, qui est venue nous chercher à l’aéroport et nous y a redéposées. Je ne peux que vous la conseiller, le tarif était très compétitif, la voiture était récente, entretenue et propre. L’équipe est jeune et disponible pour répondre aux questions. Dernier avantage : pas besoin de rendre le véhicule propre puisqu’ils le lavent eux-mêmes, vous faisant ainsi économiser du temps et de l’argent ! Petite précision qui a son importance, il n’est pas obligatoire d’avoir un 4×4 en hiver, certains font le choix d’économiser et de louer une petite citadine équipée de pneus neige, cependant, j’ai été très heureuse d’avoir ce 4×4 lorsqu’on s’est retrouvées presqu’au coeur d’une tempête sur la route ou encore dans des chemins escarpés pour lesquels les 4 roues motrices ont été bien utiles.

Coût : 135€ par personne.

La nourriture

Manger en Islande peut vite devenir hors de prix. Nous avons donc fait le choix de goûter les spécialités locales au marché de Reykjavik et de manger quelques petits trucs qui nous avaient été conseillés (comme les hot-dogs qui sont eux, plutôt bon marché par rapport au reste) mais la plupart du temps nous sommes rentrées pour cuisiner.

Pour les repas du midi, puisque nous étions souvent sur la route, nous emportions de l’eau bouillante le matin dans notre gros (et super) thermos. L’eau restait largement assez chaude jusqu’au midi pour que l’on puisse se préparer des nouilles instantanées dans la voiture et les manger avant de continuer notre découverte ! En plus de nous faire économiser de l’argent, ça nous a aussi fait gagner du temps de ne pas avoir à s’arrêter 2h pour déjeuner et nous pouvions avoir du thé presqu’à volonté ! Et puisque Madeleine est toujours prévoyante côté nourriture, on était arrivées en Islande avec assez de nourriture pour 3 jours, dont nos nouilles chinoises russes préférés !

Coût : 50€ par personne.


Les hébergements

Trouver les hébergements c’est toujours ce qui me prend le plus de temps et qui allait nous coûter cher. Puisque Madeleine m’avait déjà fait la surprise de nous offrir les billets d’avion pour l’Islande, je voulais à mon tour lui rendre la pareille en réservant de jolis endroits sans nous ruiner. Alors j’ai parcouru Booking, en long en large et en travers pendant des nuits entières, afin de dénicher les dernières chambres dans des établissements bien notés. Aussi souvent que possible je suis passée directement par l’établissement, mais cela m’était parfois impossible !

J’ai fait le choix de réserver des chambres doubles, toutes équipes d’une cuisine (privée ou partagée) afin que l’on puisse cuisiner et ne pas avoir à manger au restaurant. Deux de nos hébergements étaient particulièrement chouettes donc voici les liens : Gesthus Selfoss et Northern Comfort Apartments. Les deux sont très bien situés, avec un rapport qualité prix très honnête. Enfin, nous avons eu la chance de pouvoir économiser deux nuits d’hôtel en dormant chez une amie d’ami, rencontrée via CouchSurfing. Elle nous a été d’une grande aide dans l’organisation de notre voyage et nous a probablement donné les meilleurs conseils possibles lorsque la tempête arrivait et chamboulait tout notre programme ! Il va sans dire qu’en plus, il était très agréable de pouvoir échanger avec des locaux, parce qu’avec la quantité de touristes qu’accueille l’Islande, ils sont parfois difficiles à retrouver !

Coût : 210€ par personne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Twitter
Pinterest
Instagram